Le martyr de Hussein (qu’Allâh l’agrée)  posté le dimanche 21 mars 2010 19:23

Nous sommes le vendredi 8 Muharram qui est le 1er mois du calendrier musulman. Ce mois-ci est différent des autres mois par le jour de ‘Achoura ou le jeun est recommandé. Ibn Abbas (qu’Allâh l’agrée) a dit : « Lorsque le prophète est arrivé à Médine, il a trouvé que les juifs de Médine jeûnaient ce jour-là. Il les a interrogés à ce sujet et ils lui ont répondu que c'est le jour où Allâh a sauvé Mûsâ (Moïse) et son peuple de son ennemi pharaon, jour durant lequel pharaon et son armée ont été noyés. Ils le jeûnent donc pour remercier Allâh. Le Prophète (pbAsl) a répondu : « J'ai plus de droit de me réclamer de Moïse que vous car il est mon frère dans la prophétie ». Le Prophète (pbAsl) a dit à ce sujet : « Si je vivais jusqu'à l'année prochaine, je jeûnerai le 9ème jour » [Rapporté par Muslim] C'est à dire en plus du 10ème jour et ceci pour ne pas imiter le jeûne des juifs. Le Prophète (pbAsl) a donc jeûné ce jour-là et ordonné que ce jour soit jeûné. Jeûner le jour de 'Achoura n’est pas un acte obligatoire mais un acte méritoire. Celui qui veut que ses péchés de l'année précédente soient pardonnés comme le dit le Prophète (pbAsl), il n'a qu'à jeûner ce jour là et ainsi il n'y aura pas ce regret le jour du jugement de ne pas en avoir profité. Les savants disent soit on jeûne le 9ème et le 10ème jour du mois de Muharram mais celui qui n'a pas la capacité de jeûner deux jours, qu'il jeûne juste le 10ème (après demain dimanche qui est le jour de ‘Achoura). En plus de cela, le jour de ‘Achoura a été également le jour où Hussein (qu’Allâh l’agrée) qui est le petit fils du Prophète (pbAsl) a été assassiné. Ibn Zyâd, l’Emir d’Irak avait comploté l’assassinat de Hussein sous le silence de son cousin Yazîd qui était calife à l’époque. Par cette mort en martyr, Allâh venait d’honorer Hussein, de le compter parmi les vénérables et vertueux membres de sa famille et d’humilier ses agresseurs et assassins. Comment doit-on réagit alors en tant que musulman sur le droit chemin par rapport à ce qui s’est passé ? Le jour de 'Achoura n'est pas un jour de fête pour les musulmans et il n'est pas non plus un jour de deuil. En effet, pour les chiites, c'est le jour où Hussein (qu’Allâh l’agrée) le petit fils du Prophète (pbAsl) a été tué, ils portent donc le deuil ce jour-là. Mais cela n'a jamais été institué en islam; on ne porte pas le deuil pour la mort d'une personne. Si on avait dû le faire pour quelqu'un, les musulmans l'auraient fait pour la mort du Prophète (pbAsl), la meilleure des créatures. Certains parmi les chiites se frappent le corps, se font du mal à eux même comme on va voir sur les médias dans quelques jours. Ceci est contraire aux enseignements du Messager (pbAsl) qui dit : {Il ne fait pas partie de nous, quiconque se donne des gifles, déchire des poches et crie à la manière de ce qui se faisait à l’époque antéislamique}. Et en plus, nous portons un jugement de juste milieu comme indiqué par les grands savants. Ibn Taymiyya dit par rapport au calife Yazîd, qu’on doit ni l’aimer ni l’insulter.  On doit également rester sur le chemin du Le Prophète, et ses nobles compagnons si nous cherchons à ne pas se perdre en ces temps très difficiles et où la perdition est très facile. Le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) dit : «  ceux qui viendront après moi verront beaucoup de divergences. C’est pourquoi je vous exhorte à suivre ma sunna (ma tradition) et celle des quatre khalifes bien guidés qui viendront après moi (Abû Bakr, ‘Omar, ‘Othmân et ‘Ali). Soyez en fortement attachés. Gardez-vous bien des choses nouvellement inventées dans l’Islam, car toute hérésie est un égarement}.
lien permanent

L'histoire du prophete Ibrahim avec Namroud  posté le dimanche 14 mars 2010 12:22

Ibrahim & Namroud

Ibrahim vécut au temps de Namroud (Néron). Namroud était un homme arrogant et forçait les gens à le prendre pour Dieu. Alors les gens devenaient idolâtres et qui adoraient parfois des idoles en bois et en pierre, alors que d'autres le considéraient comme dieu. Après quelque temps, Allah a décidé d'envoyer Ibrahim pour les guidés. Nous avons vu qu’Allâh sauva Ibrahim du feu. Quelque temps après cela, il a vu Namroud qui lui dit : "Tu es en train de créer la confusion dans ma communauté en les invitant à adorer un autre dieu que moi. Dis-moi qui est ton Dieu ?

Le Saint Coran dit : "N'as-tu pas su l'histoire de celui qui, parce qu'Allah l'avait fait roi augmenta contre Ibrahim au sujet de son Seigneur ? Ibrahim ayant dit : "J'ai pour Seigneur Celui qui donne la vie et la mort", "Moi aussi, dit l'autre, je donne la vie et la mort" Alors dit Ibrahim : "Puisqu'Allah fait venir le soleil du Levant, fais le donc venir du Couchant". Le mécréant resta confondu. Allah ne guide pas les injustes. Le Prophète Ibrahim a dit à Namroud qu'Allah (Exalté soit-Il) est Celui qui donne et reprend la vie; Namroud dit "je peux aussi le faire. Si j'appelle deux prisonniers qui doivent être pendus, en laisser un partir libre et tuer l'autre, alors j'aurai donné la vie à l'un et la mort à l'autre". Le Prophète Ibrahim (as) de répondre :"Non, tu auras raison si tu redonnes la vie à celui qui est mort. De toute façon, mon Dieu fait lever le soleil de l'est, si tu es si puissant, fais le lever de l'ouest"

Namroud n'a pas pu répondre à cet argument et fut défait. Pourtant il est resté obstiné et 'a pas accepté la religion du Prophète Ibrahim. Il savait qu'il ne pouvait faire mal au Prophète Ibrahim parce qu'il était sous la protection d'Allah. Alors il a ordonné à Ibrahim de quitter son royaume et a empêché tout le monde de suivre sa religion. Ibrahim est parti alors à Bayt al-Maqdis (Jérusalem) avec son épouse Sara ainsi le prophète Lout qui était un membre de la famille d’Ibrahim.

Et Allâh est plus Savant


lien permanent

Le prophète Ibrahim (paix sur lui) 2eme partie  posté le dimanche 14 mars 2010 11:53

 Le prophète Ibrahim (paix sur lui)

Nous avons vu le vendredi passé comment Ibrahim (paix sur lui) se comportait avec bonté vis-à-vis de son père mécréant, même si ce dernier lui répond par l’agressivité au point de le menacer de le faire lapider. Nous avons vu également que la bonté envers les parents est concrétisée dans leur obéissance sauf si les parents nous ordonnent de désobéir à Allâh (Exalté soit-Il).

Allâh (Exalté soit-Il) dit : {(Rappelle le moment) où Abraham dit à ‘Azar, son père: «Prends-tu des idoles comme divinités? Je te vois, toi et ton peuple, dans un égarement évident!» Ainsi avons-Nous montré à Abraham le royaume des cieux et de la terre, afin qu’il fût de ceux qui croient avec conviction. Quand la nuit l’enveloppa, il observa une étoile, et dit: «Voilà mon Seigneur!» Puis, lorsqu’elle disparut, il dit: «Je n’aime pas les choses qui disparaissent». Lorsqu’ensuite il observa la lune se levant, il dit: «Voilà mon Seigneur!» Puis, lorsqu’elle disparut, il dit: «Si mon Seigneur ne me guide pas, je serai certes du nombre des gens égarés». Lorsqu’ensuite il observa le soleil levant, il dit: «Voilà mon Seigneur! Celui-ci est plus grand» Puis lorsque le soleil disparut, il dit: «Ô mon peuple, je désavoue tout ce que vous associez à Allah. Je tourne mon visage exclusivement vers Celui qui a créé (à partir du néant) les cieux et la terre; et je ne suis point de ceux qui Lui donnent des associés.» Son peuple disputa avec lui; mais il dit: «Allez-vous disputer avec moi au sujet d’Allah, alors qu’Il m’a guidé? Je n’ai pas peur des associés que vous Lui donnez. Je ne crains que ce que veut mon Seigneur. Mon Seigneur embrasse tout dans Sa science. Ne vous rappelez-vous donc pas? Et comment aurais-je peur des associés que vous Lui donnez, alors que vous n’avez pas eu peur d’associer à Allah des choses pour lesquelles Il ne vous a fait descendre aucune preuve? Lequel donc des deux partis a le plus droit à la sécurité? (Dites-le) si vous savez. Ceux qui ont cru et n’ont point troublé la pureté de leur foi par quelqu’iniquité (association), ceux-là ont la sécurité; et ce sont eux les bien-guidés». Tel est l’argument que Nous inspirâmes à Abraham contre son peuple. Nous élevons en haut rang qui Nous voulons. T on Seigneur est Sage et Omniscient}


Ainsi la récompense de celui qui croit sans troubler la pureté de sa foi par quelqu'iniquité - c'est-à-dire sans troubler son Tawhîd (Unicité) par du polythéisme (attribuer d’autre divinité à Allâh) – c’est la sécurité complète et la guidée totale. Par conséquent, chaque fois que le Tawhîd diminue du fait que le serviteur commet certaines formes d'injustice correspondant au polythéisme, la sécurité et la guidée disparaissent proportionnellement. Le prophète (pbAsl) dit: « Allah a interdit au feu [de l'enfer] de toucher toute personne attestant qu'il n'y a pas de divinité [en droit d'être adorée] si ce n'est Allah, recherchant par là le Visage d'Allah ».


Allah dit de Ibrahim dans le Coran lorsqu’il s’adressait à son peuple: {En effet, Nous avons mis auparavant Abraham sur le droit chemin. Et Nous en avions bonne connaissance. Quand il dit à son père et à son peuple: «Que sont ces statues auxquelles vous vous attachez?» ils dirent: «Nous avons trouvé nos ancêtres les adorant». Il dit: «Certainement, vous avez été, vous et vos ancêtres, dans un égarement évident». Ils dirent: «Viens-tu à nous avec la vérité ou plaisantes-tu?» Il dit: «Mais votre Seigneur est plutôt le Seigneur des cieux et de la terre, et c’est Lui qui les a créés. Et je suis un de ceux qui en témoignent. Et par Allah! Je ruserai certes contre vos idoles une fois que vous serez partis». Il les mit en pièces, hormis [la statue] la plus grande. Peut-être qu’ils reviendraient vers elle. Ils dirent: «Qui a fait cela à nos divinités? Il est certes parmi les injustes». (Certains) dirent: «Nous avons entendu un jeune homme médire d’elles; il s’appelle Abraham ». Ils dirent: «Amenez-le sous les yeux des gens afin qu’ils puissent témoigner. (Alors) ils dirent: «Est-ce toi qui as fait cela à nos divinités, Abraham?» Il dit: «C’est la plus grande d’entre elles que voici, qui l’a fait. Demandez-leur donc, si elles peuvent parler». Se ravisant alors, ils se dirent entre eux: «C’est vous qui êtes les vrais injustes». Puis ils firent volte-face et dirent: «Tu sais bien que celles-ci ne parlent pas». Il dit: «Adorez-vous donc, en dehors d’Allah, ce qui ne saurait en rien vous être utile ni vous nuire non plus. Fi de vous et de ce que vous adorez en dehors d’Allah! Ne raisonnez-vous pas?» Ils dirent: «Brûlez-le. Secourez vos divinités si vous voulez faire quelque chose (pour elles)». Nous dîmes: «Ô feu, sois pour Abraham une fraîcheur salutaire». Ils voulaient ruser contre lui, mais ce sont eux que Nous rendîmes les plus grands perdants.}


Et Allâh est plus Savant.

lien permanent

Le Prophète Ibrahim (paix sur lui)  posté le dimanche 14 mars 2010 11:43

Le Prophète Ibrahim (paix sur lui)

 La vie de notre Prophète Ibrahim (paix sur lui) débuta dans la piété et la dévotion. Allâh (Exalté soit-Il) l'a couvert de ses bienfaits et lui a accordé  la Science et la sagesse. Ibrahim a marqué sa dévotion à un Dieu unique dès son plus jeune âge. Son intelligence et sa façon de raisonner l'on poussés à s'éloigner de son peuple et de ses idolâtries. Il les a invité d’abord à ne pas associer d’autres divinités à Allâh, mais ces derniers refusèrent la vérité et décidèrent de rester dans leur aveuglement.

Comme le veut l’islam, Ibrahim commença son prêche avec ses proches. En effet, il parla à son père qui fabriquait des statues faites pour égarer les gens de l’adoration d’Allâh. Le coran nous raconte le discours entre un père égaré et un enfant correct. Allâh dit : {Et mentionne dans le Livre, Abraham. C’était un très véridique et un Prophète. Lorsqu’il dit à son père: «Ô mon père, pourquoi adores-tu ce qui n’entend ni ne voit, et ne te profite en rien? Ô mon père, il m’est venu de la science ce que tu n’as pas reçu; suis-moi, donc, je te guiderai sur une voie droite. Ô mon père, n’adore pas le Diable, car le Diable désobéit au Tout Miséricordieux. Ô mon père, je crains qu’un châtiment venant du Tout Miséricordieux ne te touche et que tu ne deviennes un allié du Diable». Il dit: «Ô Abraham, aurais-tu du dédain* (fierté, arrogance, etc.) pour mes divinités? Si tu ne cesses pas, certes je te lapiderai, éloigne-toi de moi pour bien longtemps». «Paix sur toi», dit Abraham. «J’implorerai mon Seigneur de te pardonner car Il m’a toujours comblé de Ses bienfaits. Je me sépare de vous, ainsi que de ce que vous invoquez, en dehors d’Allah, et j’invoquerai mon Seigneur. J’espère ne pas être malheureux dans mon appel à mon Seigneur». Puis, lorsqu’il se fut séparé d’eux et de ce qu’ils adoraient en dehors d’Allah, Nous lui fîmes don d’Isaac et de Jacob; et de chacun Nous fîmes un prophète. Et Nous leur donnâmes de par Notre miséricorde, et Nous leur accordâmes un langage sublime de vérité.} [Sourate Marie / Verset 41-50]

En effet, le musulman doit chercher la récompense dans la patience devant l’attitude d’un tel père et dans le fait de lui apporter des conseils avec douceur et lui indiquer la vérité par les moyens adéquats tout en évitant de lui donner le sentiment qu’on lui est supérieur et qu’on cherche à le remettre en cause. Bien au contraire, on doit lui faire sentir qu’il s’agit de conseils donnés par un fils reconnaissant et respectueux envers son père à l’instar de l’exemple d’Ibrahim (paix sur lui) dans son appel adressé à son père qui est pourtant égaré.

Abraham a employé dans son discours adressé à son père des termes susceptibles de susciter les sentiments paternels comme : « Yâ abati » / Cher père. Il n’a pas dit : «  Je sais alors que toi tu es ignorant », mais plutôt : « Il m’est parvenu un savoir que tu n’as pas reçu ». Ensuite, il a montré de la tendresse à l’égard de son père et un grand souci quant à son salut en disant : « Cher père, je crains qu’un châtiment venu du Clément ne te touche ». Même quant son père rejeta son appel et menaça de le lapider, Ibrahim se contenta de dire à son père dans la plus grande politesse : «  Salut » et lui promit de demander pardon pour lui. Voilà comment les pieux doivent s’adresser à leurs parents égarés ou sur le droit chemin. Leur obéissance devient interdite uniquement dans le cas où l’on désobéit à Allâh.

Et Allâh est plus Savant

lien permanent

Messages destinés aux chères soeurs  posté le dimanche 14 mars 2010 11:41

Tout d'abord je vous aime en Allah, j'espère que chacune de vous s'épanouie dans l'Islam et la foi! Je vous explique comment a commencer cette idée de vous écrire mes chères sœurs: Je surfé sur internet en recherchant des images de Femmes en Hijab et je suis tombé macha'Allah sur tellement de belles Femmes, des voiles de toutes les couleurs, mis sous toutes les sortes...Bref tout ce qui a de plus beau!!! Et puis après ce cour émerveillement je me suis dit en moi "Mais pourquoi le Hijab? Pourquoi Allah le Tout Savant a consacré dans la merveille qu'est Son Livre: Le Coran, ce long verset (que vous lirez a la fin incha'Allah) sur le voile? Pourquoi la femme musulmane doit-elle se distinguer? Est-ce de la pudeur ou de la répression? Qu'en est-il vraiment du voile d'Aujourd'hui? Qu'en est-il vraiment de la musulmane d'Aujourd'hui? Par la grâce d'Allah nous avons toutes pues remarquer que les filles voilées sont de plus en plus nombreuses! Plusieurs explications a cela; d'une part une montée de la connaissance de la part des jeunes avec un accès plus facile a la science, d'autre part et parallèlement une montée de la position (étatique en particulier) antimusulmane qui tend a montrer l'Islam comme une religion répressive notamment envers les Femmes qui poussent celles-ci a s'interroger sur la question et par la même occasion a découvrir la vérité . Et puis enfin et simplement les fréquentations, une connaissance (de fille voilée) entrainant une autre, fait que nous avons toutes été tentées d'imiter cette jolie et belle hijabia qui se présente a nos yeux comme pieuse, chaste et pudique! Jusque la mes sœurs nous ne pouvons que louer Allah! Mais...il y a toujours un mais...le problème ce pose quand a la banalisation du Hijab islamique tant au niveau physique (tenues...nous verrons cela plus loin) qu'au niveau comportementale. Aujourd'hui on entend beaucoup de sœurs dire "Tout le monde et N'importe qui porte le Hijab!!!" Mais qui est cette "n'importe qui"? Cette "n'importe qui" je vais essayer de vous la décrire bi ibni Allah en quelques lignes: -Foulard "top la mode" aux milles et une couleurs, posé sur une couche multiples de bandeaux aux motifs et couleurs vifs et flachis! -le fameux et inséparable jean (importé d'Amérique qui soit dit en passant, utilise votre argent pour tuer vos frères en Palestine...enfin bref) avec l'innovation du "Slim" pire catastrophe que les musulmanes est connue! -la tunique quand a elle va du plus long (ca passe encore!) au plus court (limite teeshirt!). Qui entre nous mes sœurs ne couvre rien du tout! - les chaussures a talons: usage sonore destiné a alerter toute la population environnante de votre présence! -en passant par le maquillage ( a outrance parfois), le parfum, l'épilation des sourcils... Ce constat est dur je sais mais réaliste! La foi est dans le cœur je sais mais les gens ne voit que votre corps! Je ne dis pas, et je ne dirai jamais que ces filles et femmes qui se retrouvent dans cette description sont de mauvaises musulmanes ou ne craignent pas Allah, pas du tout, Allah est Le Seul qui connait le contenu des poitrines! Mais je dis, pour simple vérité, que ce hijab n'est pas totalement islamique, ce n'est pas le Hijab de Fatima, de Khadija, de Aicha, de Oum Kheltoum, de Roqya, de Oum Salama (qu'Allah soit satisfait d'elles). Ce n'est pas ce hijab la dont parle notre Noble Coran mes chères et tendres sœurs! Réveillez vous!!! Imaginez vous que le Prophète (paix et salut soient sur lui) doivent juger votre tenues, Qu'en penserai-t-il (paix et salut soient sur lui)??? Les conditions du Hijab islamique prophétique sont de 4: - vêtement long et ample -non transparent -ne doit pas constituer une parure -et surtout surtout ne doit pas ressembler a la tenue des mécréantes. Le Hijab ma tendre sœur, c'est la pudeur, c'est la chasteté, c'est le respect de ton corps, c'est l'abaissement du regard a ta simple vue, c'est le retour a l'honneur de la Femme, c'est de retour a la dignité de la Femme, c'est le retour a la beauté de la Femme! L'islam, ma sœur, ne t'interdis pas d'être belle, bien au contraire, soit belle même la plus belle!!!maquille toi!!! parfume toi!!! habille toi!!! Mais chez toi ma sœur en présence de ton mari, de tes frères et sœurs, de tes tantes, de tes amies...Profite, en étant la plus belle! Mais des que ton pas franchis la porte de chez toi alors sache que tu te dois d'être a la hauteur de l'Islam et a la hauteur des Femmes de l'Islam pour que tous les regard posés sur toi ne soit que des regards de respect!!! Voici pour achever ce bref message, la parole d'Allah dont chacune de nous se doit d'en assumer la porté et de Son Prophète (paix et salut soient sur lui): 33. Restez dans vos foyers; et ne vous exhibez pas à la manière des femmes avant l'Islam (Jahiliyah). Sourate 33 : Les coalisès (Al-Ahzab) 59. Ô Prophète ! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles : elles en seront plus vite reconnues et éviteront d'être offensées. Dieu est Pardonneur et Miséricordieux. Sourate 33 : Les coalisès (Al-Ahzab) 31. Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu'elles rabattent leur voile sur leurs poitrines; et qu'elles ne montrent leurs atours qu'à leurs maris, ou à leurs pères, ou aux pères de leurs maris, ou à leurs fils, ou aux fils de leurs maris, ou à leurs frères, ou aux fils de leurs frères, ou aux fils de leurs soeurs, ou aux femmes musulmanes, ou aux esclaves qu'elles possèdent, ou aux domestiques mâles impuissants, ou aux garçons impubères qui ignorent tout des parties cachées des femmes. Et qu'elles ne frappent pas avec leurs pieds de façon que l'on sache ce qu'elles cachent de leurs parures. Et repentez-vous tous devant Dieu, ò croyants, afin que vous récoltiez le succès. Sourate 24 : La lumière (An-Nur) Sans oublier de signaler ce hadith de notre Prophète (paix et salut soient sur lui): « Il y aura dans ma communauté des femmes habillées, mais nues, sur leur tête il y a comme des bosses de chameaux, maudissez-les car elles sont maudites » et il (paix et salut soient sur lui) ajouta : « Elles n’entreront pas au Paradis et ne sentiront pas son odeur, bien qu’on puisse sentir son odeur de telle et telle distance. Puis enfin une image, qui n'est pas destinée a vous choquer mais juste a vous faire réagir mes sœurs! Je vous aime en Allah, ce rappel m'est d'abord dédiée a moi avant vous! Qu'Allah unisse notre communauté dans le bien! Qu'Allah illumine vos cœurs mes sœurs par la saveur de la foi! Paix et salut soient sur le Prophète Mohammed sur sa famille, ses épouses, ses compagnons, et les biens-guidés! Amine Notre dernière invocation est: Gloire a Allah, Allah est le plus Savant!

lien permanent
|

ouvrir la barre
fermer la barre

Vous devez être connecté pour écrire un message à mosquee-bruxellois

Vous devez être connecté pour ajouter mosquee-bruxellois à vos amis

 
Créer un blog